Picolo 4.0.3

Présentation de la version 4.0.3

Cette version est la dernière en date (17 février) qui ajoute la possibilité de choisir une voix de synthèse au départ.

Le programme s’appelle « Picolo », un nom choisi par les résidents d’une MAS (l’ancien nom provisoire était trop compliqué à dire)

Ce programme a été « taillé sur mesure » avec le RNT de l’APF pour construire des tableaux de communication « free style », mais aussi des juke box pour jouer des musiques ou regarder des vidéos, ou construire des albums photo, des cahiers de vie,  ou bien … (à inventer).

Classé dans les outils de Lecture-Communication, il mériterait une catégorie à part , genre multi-poly-valent …

« Free Style » veut simplement dire qu’on pose des boutons de la taille qu’on veut, là où on veut sur une « page » écran au lieu qu’ils soient sagement alignés par lignes et par colonnes, avec les mêmes dimensions.

Un ancien programme, qui n’est plus distribué faisait un peu la même chose, mais présentait des soucis d’affichage des vidéos.

L’écran d’affichage peut être une fenêtre, ou bien une fenêtre agrandie à tout l’écran. Elle s’ouvre à la taille et à la position en cours au moment de l’arrêt du programme.

Remarque : attention si vous transférer une page d’un ordinateur avec un très grand écran vers un autre ordinateur avec un écran plus petit : certains boutons risquent de se trouver « hors écran ».

Le menu principal

Il permet d’accéder directement à quelques actions importantes, dont par exemple : créer de nouvelles pages et de nouveaux boutons.

Il permet de changer l’ordre de balayage des boutons de la page en cours, utile si on veut modifier l’ordre de choix des boutons pour un accès par défilement ou au clavier.

Voir les deux exemples ci-dessous.

L’écran de départ, les réglages du programme

C’est un programme adapté à des difficultés motrices d’accès à l’ordinateur, il offre donc plusieurs modes d’accès

  • à la souris en cliquant, ou émulation de clics par contacteurs, ou bien encore par le clavier
  • par déclenchement temporisé au survol, pour pilotage à la tête ou à l’œil, sans possibilités de clic
  • par défilement, pour un accès à l’ordinateur avec un contact unique adapté

 

Ces modes d’accès sont choisis au départ du programme.

On règle aussi :

  • la durée des temporisations pour l’accès au survol ou par défilement
  • la vocalisation des libellés au survol, le texte à lire du bouton
  • le son au défilement : un bip pour marquer le balayage en fonctionnement
  • l’affichage des avertissements visuels : des messages qui préviennent du fonctionnement du programme
  • la couleur de fond de l’écran
  • la voix de synthèse à utiliser par défaut

Les paramètres d’un bouton de commande

Le programme permet donc de poser des « boutons de commande » à l’écran, par la commande « Nouveau bouton » du Menu. Cette version permet aussi d’ajouter un ou plusieurs boutons dans n’importe quelle page en dupliquant un bouton de départ ( voir la doc complète)

Un nouveau bouton en création apparaît d’abord en haut et à gauche de l’écran, avec un fond jaune, et une fenêtre de définition de ses paramètres est affichée.

Cette même fenêtre apparaît quand on fait un clic droit sur un bouton qui existe.

La position (en X et Y) , les dimensions, et l’image d’un bouton sont affichés dans cette fenêtre.

En cliquant sur les flèches en rouge on fait glisser le bouton pour le poser là où on veut, idem pour changer la largeur, la hauteur ou l’échelle. Ces modifications se voient en temps réel à l’écran.

Une image est obligatoire pour chaque bouton. Si l’image qu’on choisit avec la commande « Charge une image » se trouve ailleurs dans l’ordinateur, une copie en sera faite dans le répertoire des images du programme, ou bien dans un sous répertoire des images : on peut les classer dans des dossiers par thèmes par exemple.

Chaque bouton peut déclencher différentes actions :

  • simplement la lecture du libellé (texte à lire) du bouton par la voix de synthèse SAPI5 choisie par défaut dans l’ordinateur
  • afficher une image agrandie, la même que celle du bouton ou une autre
  • accéder à une autre page, rangée dans le répertoire des pages, ou dans un sous répertoire
  • lancer un musique, un son, recopié dans le répertoire des sons, comme les images
  • lancer une vidéo, recopiée dans le répertoire des vidéos, idem
  • afficher et lire un fichier au format RTF

Quand on valide les paramètres d’un bouton, la page est enregistrée, et ce bouton est immédiatement opérationnel.

Afficher une image agrandie

Si l’action choisie dans le bouton est d’afficher une image agrandie, celle-ci sera affiché à la plus grande dimension possible à l’écran. Un clic sur l’image agrandie (mode clics) ou sur le bouton « Stoppe Media » (modes survol ou défilement) efface l’image agrandie.

Les formats d’images acceptés sont les plus courants : JPG, PNG, BMP, GIF (y compris les GIF animés)

Remarque : l’image agrandie n’est pas forcément celle qui est affichée dans le bouton, on peut choisir une image différente de celle du bouton.

Les réglages généraux du programme

Au lancement parmi les options de réglages du programme, certaines vont influencer la rapidité de fonctionnement.

Pour les modes survol et défilement, l’option « Vocalisation des libellés », cette lecture bloque le programme le temps de la lecture. IL faut donc choisir des libellés à lire courts.

Il y a donc des compromis à trouver entre la longueur des textes à lire et le timing des modes d’accès par survol et défilement

Une barre de messages en bas de l’écran a été ajoutée dans la toute dernière version pour afficher en clair quelle action va être déclenchée lorsque l’utilisateur ou le programme sélectionne un bouton.

Les fichiers multimedia

La lecture des fichiers vidéo occupe le maximum d’espace à l’écran et peut être stoppée pendant qu’elle est affichée, y compris en accès par survol ou défilement.

En haut d’écran une jauge permet de connaître la durée du document et son avancement. Un bouton permet de stopper volontairement la lecture

Le programme accepte beaucoup de formats, mais, suivant les machines certains fichiers ne seront pas forcément reconnus, suivant les codecs installés dans la machine. Faire des essais. Si vous avez une vidéo qui n’est pas lue mais que vous tenez à mettre dans vos fichiers, une recherche sur internet vous orientera vers des convertisseurs en ligne qui fonctionnent très correctement…

Un fichier que la machine ne peut pas lire doit être supprimé car le programme s’arrête si on l’appelle.

Les formats des sons donnés en exemples sont aux formats WAV, MP3 et MID, ceux des vidéos sont aux formats : AVI, MP4,WMV

Configuration nécessaire

Le programme fonctionne dans les ordinateurs sous Windows, avec au moins une voix de synthèse SAPI5 en français installée. « Hortense » est la voix en français fournie par défaut dans les ordinateurs récents (Windows 8 et +). Elle n’est pas forcément utilisable immédiatement. Voir la page https://idee-association.org/telecharger/mettre-en-fonction-une-voix-sapi5/

Téléchargement, installation

Le programme est distribué dans un unique fichier compressé en ZIP , de 104 Mo, qu’il suffit de décompresser dans un répertoire créé pour l’accueillir, puis de créer le raccourci pour lancer le programme.

Le fichier ZIP contient :

  • le fichier EXE du programme
  • le fichier CFG de configuration (simple fichier texte)
  • les répertoires avec des exemples de pages, d’images, de fichiers sons et de vidéos
  • la documentation en fichier PDF
  • les DLL système nécessaires qui sont incluses dans l’EXE

Le téléchargement actuel concerne la version 4.0.3 du 17 février 2018,  cliquez  >>> ICI <<< pour accéder au téléchargement complet

La version 4.0.3 ajoute la possibilité de choisir une voix de synthèse par défaut parmi celles qui sont accessibles dans l’ordinateur.

Ceux qui auraient téléchargé une ancienne version peuvent télécharger seulement le programme EXE, à décompresser dans le même répertoire d’installation que le précédent. Les différentes versions peuvent cohabiter, tous vos fichiers de données (pages, images, etc …) restent utilisables.

Le téléchargement de l’exécutable seul est accessible >>> ICI <<<<

Il est vivement conseillé de lire la documentation en PDF avant usage.